Quel est le pouvoir des pierres bretonnes ?

Publié le : 01 novembre 20213 mins de lecture

De nos jours, les pierres bretonnes appartiennent au patrimoine de la Bretagne, mais elles sont aussi des lieux de rituels. Elles sont nombreuses et différentes. En fait, certaines d’entre elles sont des pierres plus discrètes qui étaient l’objet d’un rituel, dans l’ancien temps. Apparemment, certaines pierres sont mises en place à l’époque de l’âge de fer, par les Gaulois, elles avaient peut-être un rôle funéraire. Elles ont un pouvoir de guérison.

Les pierres bretonnes: elles sont magiques

Les pierres présentes dans toutes les régions bretonnes ont un pouvoir magique. Il y a celles qui ont un pouvoir lié à la fertilité. C’est le cas du grand menhir brisé qui se trouve à Locmariaquer, appelé aussi Men-er-Grah. Elle est fréquentée par les femmes qui remontaient leurs jupons et se glissent sur la pierre, la nuit du 1er du mois de mai. Le géant de Kerdeff, un des menhirs, avait également la réputation d’avoir des propriétés fécondantes. Cette pierre est creuse d’une cavité qui recueillit de l’eau de pluie, suite à une pluie drue. Un geste doit être fait sur la pierre à bassins pour favoriser la procréation. En fait, le contact direct (poser les fesses) avec ces pierres magiques était conseillé pour profiter de sa chaleur.

Une pierre guérissante: un lit de saint Idunet

Un saint appelé Idunet a laissé des traces dans une paroisse du Finistère appelée Pluzunet. Près d’un ruisseau, à l’abri des arbres et dans le fond d’un chemin pédestre se trouve une auge de pierre. Elle est surmontée d’une croix nommée « lit de saint Idunet ». Ce dernier est réputé pour faire marcher les enfants. La durée de l’asseoir, les parents récitaient des prières et le maintenaient de force. Ensuite, ils fouettaient les reins afin de renforcer la colonne vertébrale et le faire marcher. Ce rite et le ruisseau passant dessus du lit attirent les tourismes.

Les staurotides: des petites pierres magiques

  Les staurotides correspondent à une révélation géologique d’une région qui s’élargit de Coray à Baud. Ces pierres sont nommées pierres de croix ou pierres de Coadry, elles sont formées par l’interpénétration de deux cristaux. Des légendes expliquent qu’elles seraient tombées suite à l’explosion d’une église dominée par le diable. Apparemment, elles ont de nombreuses propriétés comme protection contre des frayeurs, des incendies, de la foudre, de la grêle, des sorts, des coliques … Actuellement, elle a un pouvoir en lithothérapie. À la fin du 18 ème siècle, elles sont conservées comme des préservatifs comme les naufragés et les chiens enragés.

Plan du site